Le Festival de cinéma latin en pays de Caux est une magnifique occasion de promouvoir le Pays de Caux et de réunir ses habitants du département, de la région et même de la France entière par une fête du cinéma et de la musique latine. Nous tenons dès à présent à remercier la famille ROGER de son offre généreuse d’abriter le FESTIVAL au Casino et au Cinéma de Saint Valery en Caux.(France)

Le Festival tient à programmer les plus beaux et les plus prestigieux films d’auteur des Continents Latino-américain et Européen. Son action consiste à présenter des films inédits en France et de favoriser leur distribution. Son objectif principal est de faire découvrir l’art cinématographique latine, en pleine effervescence, en Pays de Caux et d’illustrer le rapprochement entre le cinéma d’Amérique latine et le cinéma européen. (Le Festival de Pays de Caux dans sa première édition travaille en partenariat avec le Festival International de Cinéma Latin de Paris.

    |

    |

    |

    |

    |

Palmarès du 1er Festival
 
- LE GRAND PRIX DU FESTIVAL / L’ÉTOILE DE CAUX : FAUSTA (LA TETA ASUSTADA)
de Claudia LLOSA (Espagne - Pérou 2009)
- LE GRAND PRIX DU PAYS DE CAUX : LA CAMARA OSCURA (LA CHAMBRE NOIRE)
de Maria Victoria MENIS (Argentine 2007)
- LE PRIX PAYS DE CAUX A LA MEILLEURE COMEDIENNE : MAGALY SOLIER (pour FAUSTA)
- LE PRIX DU PUBLIC : (MEILLEUR COURT METRAGE) : LA PURISIMA (LA TRES PURE)
de Carlos Muñoz (Mexique 2008)
- LE PRIX SPECIAL DU PUBLIC : ADOLFO de SOFI DELAAGE
(Cuba - France 2006) (Moyen Metrage)

 
  REMISE DU GRAND PRIX DU FESTIVAL    
 

La cérémonie de la remise du « Grand Prix du Pays de Caux », décerné lors du premier Festival « Les Nuits Étoilées de Saint Valery en Caux », à la réalisatrice argentine Maria Victoria MENIS, pour son film "La Camara Oscura", a eu lieu le jeudi 23 juillet à l'EspaceCinko.

 

 

 

Synopsis: Dans unecolonie d’immigrants juifs d’Entre Rios, en Argentine, à la fin du 19esiècle, le film raconte l’histoire de Gertrudis. Sa famille l’a toujours trouvée laide, qu’elle soit bébé, petite fille ou adolescente. Devenue Femme, les gens du village s’accordent aussi à la trouver décidement laide. C’est seulement quelques années plus tard, mariée et mère de famille, qu’elle sera vue autrement par un photographe français, artiste surréaliste, qui gagne sa vie en faisant des portraits de famille. Il va être le seul à découvrir, avec un autre regard, la beauté particulière de cette femme, la richesse et la créativité de son monde intérieur.Atravers son “regard”, Gertrudis commencera à “se voir”.

Biographie de Maria Victoria Menis
Réalisatrice, Scénariste Argentine. Derniers films :
La Chambre noire (2008), de Maria Victoria Menis
El Cielito (2005), de Maria Victoria Menis
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
 

Formée en psychologie sociale et en cinéma à l'ENERC (Centre expérimental de l'Institut national du cinéma. En 1984 et 1985, avec Vecinas' et 'A que hora', elle critique le négationnisme vis-à-vis de la dictature et remporte ainsi à deux reprises le prix Georges Méliès. En 1989, elle se lance dans son premier long métrage, 'Los Espiritus patrioticos', satire sociale argentine. En 2001 écrit et réalise 'Arregui, la noticia del dia', avec Carmen Maura. Nouveau brûlot contre le système politique argentin, le film préfigure la crise économique et sociale à venir ; Elle poursuit avec « El Cielito » en 2005, couronné à diverses reprises. En 2009, sort au cinéma « La Camara oscura », qui se déroule dans une colonie d'immigrants juifs d'Entre Rios.

 

Quelques videos du Festival International du Cinema Latin a Saint Valery en Caux.

     
         

ENTRER SUR LE SITE OFFICIEL DU FESTIVAL

Copyright © 2009 - Festival Latin de Saint Valery en Caux - All rights reserved - iDWS-Mobilcom | Design Thour@.com